financer le bilan de compétences

5 FAÇONS DE FINANCER SON BILAN DE COMPÉTENCES

 1. Financement via le CPF : depuis le 1er janvier 2017, le bilan de compétences peut être financé dans le cadre du CPF. Procédure simplifiée, pas de nécessité d’en informer votre employeur, peu de délais avant acceptation de votre dossier par l’OPCA, le CPF est le moyen idéal pour financer votre bilan de compétences. 50% des clients choisissent ce mode de financement. Le CPF est également utilisable par les fonctionnaires de l’Etat ou des des collectivités territoriales. Il remplace le DIF. 

2. Financement personnel : c’est la solution la plus simple et la plus rapide pour financer son bilan de compétences, sans inconvénients et longueurs administratifs. 15% des clients choisissent cette solution qui permet d’accéder à l’ensemble de nos prestations de bilans de compétences sans délais.

3. Financement via le plan de formation : réalisez votre bilan de compétences via le plan de formation de votre entreprise et bénéficiez du financement intégral de votre bilan de compétences par votre entreprise. 15% des clients choisissent cette solution de financement.

4. Financement via le Fongecif ou l’Opacif de votre secteur : votre bilan de compétences est intégralement financé dans le cadre de vos droits à la formation (CIF). Cette solution est choisie par moins de 20% des clients. Son principal inconvénient est le délai long de la procédure et le taux de refus élevé.Les organismes  qui financent sont le FONGECIF, l’AFDAS, UNIFORMATION, FAFSEA, OPCALIM, AGECIF CAMA, UNIFAF et UNAGECIF.

5. Financement via Pôle Emploi : le bilan de compétences peut être financé via l’Aide Individuelle à la Formation (AIF) par le biais de Pôle Emploi. En tant que demandeur d’emploi, vous avez aussi le droit de réaliser un bilan de compétences pour redéfinir votre projet et rebondir plus rapidement.